TEL : 06.24.29.80.66
Accueil > Le SHIATSU, c'est quoi ?

le SHIATSU, Une pratique holistique basée sur la Médecine Traditionnelle Chinoise

Qu'est ce que le shiatsu ?

En préambule, voici une vidéo courte mais instructive éditée par le Syndicat professionnel du Shiatsu

 

Le SHIATSU est une technique d'origine japonaise composé de 2 racines :

Shi = doigts               Atsu = pressions

C’est donc un soin dans lequel on utilise les doigts pour exercer une pression sur des points qui ont des actions particulières sur le corps -il s’agit des points d’acuponcture- et le long des méridiens -canaux où circule l’énergie- afin de rééquilibrer les énergies et ainsi réguler les dysfonctionnements de l’organisme.

Le SHIATSU est un art du toucher. Les pressions sur les points d’acuponcture et les méridiens permettent au praticien de ressentir l’état du méridien ou des organes et de pouvoir influer sur la circulation énergétique afin de corriger les déséquilibres. Le SHIATSU donne l’impulsion, ensuite c’est le corps lui-même qui va activer sa capacité d’auto-guérison.

Le Shiatsu vise à maintenir l’harmonie de l’énergie à l’intérieur du corps ainsi qu’entre l’individu et son environnement. La santé est liée à la capacité de l’organisme de maintenir la dynamique nécessaire pour s’adapter aux changements et affronter les agressions (climatiques, émotionnelles, physiques, stress). 

Le SHIATSU, tout comme la Médecine traditionnelle chinoise, s’occupe d’entretenir la Santé, la Longévité et la Paix de l’esprit. La finalité du SHIATSU est de rééquilibrer l’organisme en agissant sur les différents tissus et leurs fonctions par des pressions des doigts, pressions ciblées et surtout adaptées à l’état de la personne et à ses besoins du moment. C’est ainsi que le SHIATSU va permettre la prise en charge globale des troubles physiques, psychiques et émotionnels de la personne dans son unicité. C'est une vraie pratique holistique.

∞∞∞∞∞∞∞

Les indications du SHIATSU

Le SHIATSU n’est pas une pratique médicale au sens occidental du terme, ni un massage, ni une idéologie mais un art s’inscrivant prioritairement dans les domaines de la prévention et de l’accompagnement à la santé et, plus généralement, du bien-être et du mieux-être.

 

Pour quelles problématiques venir voir un praticien de Shiatsu ?

  • Le shiatsu agit sur le système parasympathique et permet ainsi au corps de se détendre et à l’esprit de lâcher-prise. Il permet un recul certain par rapport aux évènements. Il nous permet de nous reconnecter à notre corps, à nos valeurs et nous aide à nous positionner en toute sérénité. Il est donc très efficace sur les troubles de l’humeur (irritabilité, stress, nervosité, burn-out, déprime, dépression), sur la fatigue, le surmenage et les perturbations émotionnelles.
  • Il est également très utile lors des transitions de vie (séparation, deuil, perte d’emploi…) pour dépasser les moments difficiles de la vie où on peut être en perte de repères.
  • Je le recommande aussi lors de la préparation aux examens car il apporte un calme permettant d’avoir accès à toutes ses ressources physiques, émotionnelles et intellectuelles.

 

D’une façon générale, le SHIATSU est efficace sur les troubles du quotidien comme :

  • les troubles saisonniers tels que grippe, rhumes, troubles ORL
  • les maux de tête
  • les troubles digestifs et intestinaux tels que maux d’estomac, ballonnements, diarrhées, constipations, problèmes biliaires,
  • les douleurs dorsales et articulaires
  • le syndrôme prémenstruel et règles douloureuses
  • les troubles de circulation sanguine et lymphatique
  • les troubles du sommeil

Mais au-delà de ces indications, je conseille de venir faire un SHIATSU à des fins purement PREVENTIVES, afin d’équilibrer et entretenir vos énergies, vous garder en santé et d’augmenter votre immunité, c’est-à-dire la capacité d’adaptation de votre organisme face aux agressions extérieures.

 

Pour prendre Rendez-vous

∞∞∞∞∞∞∞

Les indications du SHIATSU

Les contre-indications au Shiatsu

Le SHIATSU est contre-indiqué dans les cas suivants :

  • Si vous présentez des signes de fièvre,
  • Si vous souffrez d’une maladie contagieuse,

Bien entendu, certaines zones seront à éviter en cas de problèmes dermatologiques, de plaies, brûlures, ecchymoses ou fracture.

 

Le Shiatsu ne se substitue pas à la médecine occidentale,

mais peut se présenter plutôt comme un complément. Il ne dispense en aucun cas d’un avis médical.

Ne jamais arrêter de traitement sans l’avis de votre médecin.

 

∞∞∞∞∞∞∞

L'histoire du SHIATSU

L'histoire du SHIATSU

Le SHIATSU est une pratique basée sur les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), une pratique ancestrale vieille de presque 3000 ans. C’est vers le VIème siècle que la MTC arrive au Japon grâce aux moines bouddhistes.

Les ancêtres du SHIATSU sont l’ANMA qui signifie presser, frotter et le TUINA, tous deux inventés en Chine et adaptés par les Japonais.

C’est dans les années 20 que les bases de l’ANMA sont reprises et adaptées au système énergétique chinois pour une plus grande efficacité de soins. Le terme SHIATSU apparaît alors pour la première fois.

Pendant la seconde guerre mondiale les pratiques manuelles sont interdites au Japon. Il faudra attendre l’après deuxième guerre mondiale, en 1955, pour que le gouvernement japonais reconnaisse officiellement le SHIATSU comme une thérapie manuelle authentique et en donne la définition suivante :

« La Thérapie SHIATSU est une forme de manipulation exercée avec les pouces, les doigts et les paumes, sans l’aide d’aucun instrument mécanique ou autre, qui applique une pression sur la peau humaine afin de corriger les dysfonctionnements internes, favoriser et maintenir la santé et traiter les maladies spécifiques ».

Dans les années 70 le SHIATSU est importé en France grâce aux praticiens d’arts martiaux et aux moines japonais.  

En 1997, le SHIATSU est l’une des 8 approches complémentaires citées dans la résolution A4-0075/97 du Parlement européen votée le 29 mai 1997, en tant que « médecine non conventionnelle digne d’intérêt ».

 

En 2015 le Syndicat Professionnel de Shiatsu obtient une reconnaissance de l’Etat.

Le secteur d’activité du SHIATSU est officiellement « Bien-Être et équilibre de vie ».

Son référentiel de compétence est : « le praticien de SHIATSU s’inscrit dans le domaine de la prévention et de la détente. Le SHIATSU fait partie des techniques manuelles pratiquées depuis des millénaires en Extrême Orient. Le praticien va aider la personne à retrouver un équilibre sur les plans physique, émotionnel et psychique, par un travail de rétablissement de la circulation énergétique à l’aide de pressions et par une relation d’aide. »

Revenir à la page d'accueil

Ce site utlise des cookies pour réaliser des statistiques de navigation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ses cookies Oui Non en savoir plus et gérer vos cookies